La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.
Le Voyage

 

 Le Voyage

 

 

 

 Après mille ans passées dans le coeur des granites

Voilà que les grands glaciers m'ont enfin libéré

Lavé de toutes scories j'ai pris mon envol

Et tel le grand Condor

J'ai plané au-delà des cimes enneigées et solitaires

Soleil luxuriant et mers de cristal

J'ai plongé dans les Abysses

Jusqu'au centre de l'envers des Choses

J'ai plongé dans la mémoire du Temps

Et j'ai vu tous les lieux oubliés

Et là j'ai entendu le craquement sinistre des Galaxies

...Et j'ai vu le choc furieux des Titans

S'affrontant dans un effondrement d'Apocalypse

Et j'ai vu d'ineffables jardins inconnus de tous

Et j'ai vacillé sous la mystérieuse pulsation

Des brises tièdes et parfumées

Bruissant dans les grands pins

Endormis dans le soir au coeur de l'été

Et j'ai su l'indicible frisson

Lié au regard frôlant l'Éternité

Et j'ai su la grande volupté d'Être

J'étais alors au point exact du Grand Solstice de la Vie...

...Et j'ai été au-delà des gigantesques barrières de récifs

Qui parcourent les grandes mers australes

J'ai franchi les colonnes de temples mythiques

Croulant sous les hiéroglyphes mysthiques

J'ai bravé les terribles typhons des mers d'Orient.

J'ai vu des cataractes sublimes

Remplir l'Azur de leurs brumes irisées

J'ai vu des arc-en-ciel inouïs

Se perdre dans le lac du soleil

J'ai vu la Lune noire suspendue

Au grand Équinoxe des saisons

J'ai frôlé les diamants pétris

Dans le coeur infernal des montagnes

Où l'oeil adamantin de Dieu se cache

Et j'ai vu un vieux guerrier

Seul et fatigué

Marcher droit dans le lointain

De la fin du jour

J'ai vu aussi des fleuves puissants

Se perdre dans de terribles Océans

Et j'ai connu les goufres insondables

Au Nadir du Monde

Mille fois j'ai esquivé la foudre mortelle

Mais j'ignorais que la route mène au grand désert

Où l'Âcre amertume m'accompagne depuis

       

 

 Le Voyage

 

                                                                                                                                                                            Le Voyage