La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

 

 

 

 Les Archanges Déchus


J'entrevois encore l'ombre de mon Âme

Planant sur les eaux glacées

Alors que la mer étale cache la honte désespérée

Des Archanges déchus

Oserais-je hurler dans ce silence d'acier!

Quel sortilège saura encore m'envoûter?

Maintenant que tous les trésors

Sont engloutis dans les Abysses

Maintenant que l'Absence habite ce ciel

Sans Lune flambée d'étoiles

Maintenant que Saturne pointe sur moi

Toute sa tristesse minérale

Reste la sombre nuit recouvrant

Le Crépuscule des Dieux

Reste l'interminable nuit sans aube

Où l'amer souvenir des arbres foudroyés

Continue à me hanter

Reste l'obscure mémoire de nos joies intactes

Reste toi et moi complètement ahuris

Devant cet univers rongé par le temps